Finding the Killjoys (2)

Suite de ça.


La voix du Dr Death Defying s’éteignit en une succession effrénée de crachotements grésillant.

– Merde ! Putain ! lâcha Asymetric Wave.

Chaos Breath entreprit de changer la fréquence de la radio d’un air désolé et fébrile. Si elle ne les avait pas réellement guidées, cette voix leur avait au moins procuré espoir et réconfort, deux éléments indispensables à la poursuite de leur quête. Et puis tout à coup, plus rien. Les ondes émises de la planque du Dr Death Defying ne les atteignaient plus. La voix venait de les abandonner ; exactement comme elles s’étaient elles-mêmes abandonnées au milieu de se désert. Asymetric arrêta la Impala sur le bord de… rien à vrai dire, elle coupa le moteur, s’empara des clés et s’échappa de la voiture en claquant la porte, une première. Chaos la rejoignit, mais pas sans un coup rageur destiné à cette stupide et inutile radio et un juron bien senti pour le principe.

Le désert offrait si facilement l’illusion d’infinité que c’en était presque indécent. Les ocres et autres terre de sienne se mêlaient sur un éblouissant fond bleu à vous donner un putain de mal de crâne. Écrasée par tant de lumière, Asymetric bouillait de rage, de déception et surtout de découragement. Elle avait toujours eu le découragement actif, même avant. À ses côtés, Chaos Breath n’était pas en reste tout en se tenant à une version plus calme.

– Ras le bol ? demanda Chaos en s’épongeant le front tant bien que mal.

Cette chaleur.

– Carrément, dit Asymetric.

Elle shoota dans le premier caillou qui eut le malheur de rencontrer le bout de sa chaussure encroûtée de poussière.

– On les trouvera, Asymetric, tu sais.

– Ouais… je sais. J’en ai marre de me galérer le cul pour zéro résultat, c’est tout. Et puis, il y a cette saloperie de désert à la con.

– Tu craques, déclara Chaos. Tu deviens toujours vulgaire quand tu craques.

Asymetric haussa les épaules.

– Tu veux conduire ? dit-elle en tendant les clés à Chaos.

– Hell, yeah !

– Go on, then. J’arrive.

Elle entendit Chaos courir jusqu’à la voiture, puis distingua clairement le bruit d’une portière qu’on ouvrait. Mais aucun claquement ne suivit. Alors qu’elle s’apprêtait à retourner vers la Impala, Asymetric capta un faible écho de son nom. La voix de Chaos semblait osciller entre la peur panique et le soulagement. Asymetric pivota lentement, redoutant ce qu’elle allait voir. Se pouvait-il que… ?

– On les a trouvés ! dit Chaos, la voix tremblante.

Elle avait un pistolet jaune vif plaqué contre sa tempe. Pistolet qui reposait entre les mains d’un homme aux cheveux rouge flamboyant.

To be continued. Yes, again.


Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Fanfiction, Killjoys, Micro-histoire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s