Catchy

Pour répondre à votre question : non, je n’ai pas honte.


Un bruissement dans les herbes capta l’attention de Rosen. Elle résista à la tentation de se retourner brusquement dans la direction supposée de la source. Surtout ne pas bouger. Rosen se mit à respirer très doucement en contrôlant chaque muscle de son corps, suivant à la lettre les indications du vieux maître. Se crisper maintenant aurait été la pire des erreurs, il fallait qu’elle se fonde dans la nature, qu’elle bouge en rythme et en harmonie avec le biotope. Alors Rosen écoutait très, très attentivement.

À nouveau, un bruissement. Dont l’origine se trouvait indubitablement dans son dos. Il y avait des arbres derrière elle, ce qui pouvait être un indice sur la nature de la créature qui rôdait manifestement dans les parages. Ou pas. Le maître disait toujours qu’il fallait être à la fois attentif au moindre détail et ne pas se fier aux apparences. Mais à vrai dire, le maître était surtout cinglé. Ça n’altérait pas pour autant la qualité de ses précieux enseignements.

Si les informations qu’elle avait péniblement récoltées depuis des mois étaient véridiques, alors il y avait une infime chance pour que sa quête touche à sa fin. Et si c’était bien le cas, alors n’avait pas le droit de manquer sa cible. C’était la chance d’une vie. D’autres bien plus expérimentés l’avaient d’ailleurs perdue en suivant le même chemin qu’elle.

Bon. Cette fois, ça venait de la forêt. Dans les branches des arbres. Rosen lutta contre la curiosité qui se faisait de plus en plus pressante. Ça n’était pas encore le moment. La créature bougeait encore là-haut. Fais comme si tu étais une fougère… Euh… bon, passons ! Et puis soudain, Rosen n’entendit plus rien que la mélodie du vent. C’était bientôt, très bientôt. Elle sentait l’espace et le temps se condenser autour d’elle et de la créature qui croyait la traquer. L’air de rien, elle porta une main à sa ceinture, tous les sens en éveil. Elle s’autorisa trois profondes respirations.

Puis elle fit volte face.

Et lança sa pokéball.

Tout en criant « Dracaufeu, à l’attaque ! », elle comprit qu’elle allait mener le combat de sa vie en voyant que la créature qui la fixait entre les feuilles des branches hautes était bien celle dont elle suivait la piste depuis des mois.

Pour toute réclamation, voir plus haut.

Publicités

2 Commentaires

Classé dans Fanfiction, Micro-histoire

2 réponses à “Catchy

  1. Alysse

    Un jour je serai le meilleur dresseur !!!!!!!!!!!!
    C’est lequel qu’elle traque ???

  2. Ahah ! Je pensais à un légendaire, mais lequel ? Suicune, maybe. En tout cas, c’est celui que je traquerais moi, après je sais pas si il grimpe aux arbres, mais osef !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s